Mon démarreur ne fonctionne plus, que faire ?

Si vous essayez de démarrer votre véhicule et que vous avez l’impression que rien ne se passe, il est peut-être temps de considérer une défaillance du démarreur.

Nous allons voir ici le rôle du démarreur avant d’évoquer les différentes pannes qu’il peut présenter.

Ensuite, nous rappellerons quoi faire lorsqu’il ne fonctionne plus et les possibilités qui s’offrent à vous.

Enfin, nous parlerons de l’acquisition d’un nouveau démarreur avant de donner le processus de son installation.

Rôle du démarreur de votre véhicule

Le démarreur est une pièce pour stimuler l’activité du moteur.

Il contient un petit moteur qui possède un composant électrique particulier, le solénoïde.

Le démarreur sert uniquement à la phase de mise en marche, il opère quand vous utilisez le contact.

La batterie délivre un certain courant afin de l’activer ensuite, l’alternateur sert à la recharger pendant la conduite.

Quelles sont les pannes du démarreur ?

Un démarreur qui ne fonctionne pas convenablement peut des fois être réparé. Cependant, il faut posséder de bonnes connaissances pour y parvenir.

Dans certains cas, le démarreur ne marche pas en raison de la crasse qui diminue sa puissance, il réclame par conséquent un décrassage ou encore le graissage de ses éléments.

Les balais du démarreur peuvent eux aussi présenter une défaillance et ainsi faire l’objet d’un changement.

En général, le démarreur refusera de s’amorcer et fréquemment vous pourrez entendre un son différent sous forme de claquement.

Le démarreur peut également montrer un problème au niveau de son lanceur ou de son pignon.

L’altération du solénoïde empêche le transfert électrique de la batterie, ce composant tout comme les autres cités précédemment peut aussi être changé indépendamment.

Le démarreur peut demander un remplacement et certains soucis entraînent systématiquement sa destruction.

La plupart du temps, cette situation intervient lorsque les composants internes du démarreur sont très vieux et abîment l’induit, le collecteur ou les inducteurs.

Ceux-ci ne peuvent pas être changés et impliquent par conséquent un démarreur neuf.

Quoi faire en cas de défaillance de votre démarreur ?

Avant de mettre votre démarreur en cause, pensez à contrôler la santé de votre batterie, car, dans de nombreuses situations, la défaillance de l’un comme de l’autre montre une finalité similaire.

La clef de contact n’est d’aucune utilité et rien ne se passe lorsque vous la tournez.

Une excellente façon de déterminer si la batterie possède une charge suffisante consiste à allumer les optiques ou utiliser les accessoires électriques.

Si vous constatez que votre batterie alimente correctement le véhicule, mais que l’activation du contact reste stérile, vous pouvez logiquement vous tourner vers le démarreur.

Essayez de frapper sur la surface de ce dernier afin de décoller ses charbons et ainsi profiter de quelques utilisations supplémentaires.

Pensez à regarder le fusible du démarreur pour voir s’il est encore bon. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez le remplacer à l’aide d’un fusible du même format et de couleur identique.

Comme nous l’avons vu dans le paragraphe précédent, vous pouvez procéder à la réparation du démarreur, cependant le prix n’en vaut pas toujours le coup et parfois le coût des réparations peut beaucoup s’approcher d’un démarreur neuf.

Comment sélectionner un démarreur pour votre véhicule ?

À l’instar de nombreuses pièces, le moyen le plus rapide afin de retrouver les attributs du démarreur de votre véhicule reste son cahier de bord.

Vous pouvez aussi déposer votre démarreur précédent pour retrouver ses détails à l’aide de sa référence.

Vous devez estimer sa puissance, son nombre de nervures ainsi que sa direction de rotation.

Vous pourrez facilement rechercher et trouver un démarreur auprès des boutiques ou des multiples sites d’équipement automobiles.

Lors de l’achat d’un démarreur, préférez des marques reconnues à l’image de Bosch, Valeo, Denso, etc.

Elles proposent des pièces d’origine qui respectent les exigences des constructeurs et détiennent une longévité et une fiabilité bien meilleures.

Comment changer le démarreur de votre véhicule ?

Le processus pour remplacer un démarreur n’est pas toujours totalement le même, il diffère en fonction de chaque modèle.

Ne vous lancez jamais dans une réparation sans équipements adaptés ou encore si vos connaissances du moteur sont faibles.

  • Débranchez la cosse positive de la batterie du véhicule.
  • Identifiez le démarreur. Il se trouve généralement sous le capot, mais aussi parfois sous le véhicule.
  • Retirez les vis du démarreur.
  • Photographiez les fils avec leur couleur et leur emplacement avant de les retirer afin de faciliter la mise en place.
  • Déposez le démarreur. Fréquemment, vous devrez extraire des pièces supplémentaires pour y arriver.
  • Examinez le démarreur usagé, puis celui que vous avez acheté.
  • Mettez en place le démarreur et reliez ses fils.
  • Réinstallez les éléments démontés avant de rebrancher la cosse sur la batterie et finir le processus.

Pour finir

L’évaluation de l’état du démarreur et la recherche de panne sur ce dernier ne sont clairement pas à la portée de tout le monde.

La réparation du démarreur en temps et en heure peut vous permettre de faire des économies en évitant de le remplacer.

De plus, quand le démarreur est défaillant, il sollicite beaucoup plus la batterie et peut provoquer son usure prématurée.

Si vous entendez un bruit différent ou que le temps nécessaire pour lancer le moteur augmente, pensez à faire contrôler votre démarreur afin de ne pas rester bloqué quelque part.

Gardez en tête qu’un démarrage impossible peur être causé par la batterie, l’alternateur (qui devient incapable de la recharger), des bougies ou du démarreur.

La vitesse d’usure d’un démarreur demeure très variable et dépend de son nombre d’utilisations.

Habituellement, il tient environ 150 000 km, toutefois les véhicules de livraison qui subissent des démarrages plus répétés auront tendance à avoir un démarreur qui dure moins longtemps.